20 juillet 2010

Cet article ne traitera pas d'un possible nouvel album de Gojira* François Mitterand* Nique le stoner

2060433869_1Julian Lynch – Mare . Underwater Peoples / Olde English Spelling Bee  (2010)

 

Julian Lynch doit fumer de l'herbe. Je ne vois pas comment il peut en être autrement. Il me semble physiquement impossible de faire une musique évoquant à ce point la contemplation d'un ciel bleu et d'une nature harmonieuse sans être aussi raide que François Mitterand (qui devait être sacrément fracassé pour avoir dit ceci: « Comme d'autres le cannabis, on cultive chez nous le vague à l'âme, cette petite drogue douce et délétère ») après un concert des Wailers improvisé chez Lionel Jospin (qui souhaitait, pour mémoire, faire passer une loi encourageant à la dépénalisation de la marijuana). Toujours est il que Julian Lynch ne fait pas du stoner, il n'y a même RIEN qui se rapproche du stoner dans cet album. Et c'est heureux puisque je déteste le stoner (qui est à mon sens une solution de facilité: même un gibbon un tant soit peu habile de ses mains pourrait faire ça). Cette phrase n'aura aucun rapport que ce qui va suivre (comme vous pourrez le constater) et servait exclusivement à me faire détester par une frange de marginaux supplémentaire. Le seul problème fondamental que peut me poser l'album de Julian Lynch c'est peut être la chanson « Ears » et son solo qui malgré un son pseudo crade sonne désespérement U2, la basse est un peu trop funky pour sonner contemplative et les voix rappellent énormément Animal Collective (qui ont engendré un nombre incroyable de groupes où les mecs font des « tshichi tshchi tshchihumBAH ohEohEEooooo tschichiiIiIIIi » à la place de chanter). Le reste donner envie de se prélasser comme un grand prédateur repu au soleil. Il y a des solos de saxophone, des petits trucs électroniques qui passent comme des nuages rapides et grésillants d'électricité. La pochette est hideuse, le titre pourri (et sonne encore plus dégueulasse en français)  mais l'ensemble me donner envie d'aller me balader en forêt (alors que j'en ai peur en temps normal, ces saloperies d'arbre centenaires m'ont toujours fait flipper).

Julian Lynch: Mare / Travellers

Posté par Bealdo à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Cet article ne traitera pas d'un possible nouvel album de Gojira* François Mitterand* Nique le stoner

Nouveau commentaire